ISSN 1831-5380
Plan du site | Avis juridique | Cookies | FAQ | Contact | Imprimer la page

9.1.3. Adresses dans les documents multilingues

Dans les travaux multilingues des institutions, organes et organismes de l’Union européenne, les listes d’adresses sont généralement composées une seule fois, par souci de cohérence.

NB:
Dans les ouvrages unilingues, si les adresses sont présentées suivant la même structure dans toutes les versions linguistiques (par exemple, un tableau avec une liste d’adresses sur la même page de la publication dans toutes les versions), on utilise les règles prévalant pour les ouvrages multilingues.

Pays de l’Union européenne

Pour les pays de l’Union européenne, chaque adresse est présentée en langue originale, sous réserve des remarques suivantes:

pour la Belgique, les adresses apparaissent en français et en néerlandais (un accord a été conclu avec les autorités belges pour que ne doive pas figurer la troisième langue nationale, à savoir l’allemand);
pour la Bulgarie, la Grèce et Chypre, les adresses sont présentées une fois en caractères d’origine et une fois en caractères romains (transcription anglaise); dans la version en caractères bulgares ou grecs, le nom de la ville et le nom du pays doivent également figurer en caractères romains (transcription anglaise);
pour l’Irlande, les adresses sont présentées en irlandais et en anglais;
pour Malte, les adresses sont présentées en maltais et en anglais;
pour la Finlande, les adresses sont présentées en finnois et en suédois.
Voir un exemple de liste multilingue pour les pays de l’Union au point 9.1.4.

Pays tiers

Pour les pays tiers qui n’utilisent pas les caractères romains (par exemple, la Chine, le Japon, les pays de langue arabe…), les adresses font l’objet d’une translittération en caractères romains; le nom du pays et, éventuellement, le nom de la ville apparaissent dans une des langues de l’Union reconnue au niveau international, en général en anglais.

Dernière mise à jour: 28.2.2011
Haut de la page
Page précédentePage suivante