ISSN 1831-5380
Plan du site | Avis juridique | Cookies | FAQ | Contact | Imprimer la page

6.3. Signes de correction

L’imprimeur, quel que soit le procédé d’impression, remet à son client les premières épreuves afin que celui-ci contrôle la qualité de la composition. Les correcteurs doivent y apporter les corrections nécessaires, en lisant en parallèle copie (manuscrit) et épreuve.

Pour une compréhension optimale, il importe de corriger l’épreuve en se servant des signes conventionnels (voir tableau des signes présenté ci-dessous).

Les corrections doivent être indiquées, toujours en partant du texte, soit de gauche à droite dans la marge droite, soit de droite à gauche dans la marge gauche. Toute annotation manuscrite doit être claire, parfaitement lisible et sans équivoque. En effet, chez l’imprimeur, l’opérateur qui doit appliquer les corrections ne connaît pas nécessairement la langue dans laquelle il travaille.

Signes de correctionPDF
Dernière mise à jour: 28.2.2011
Haut de la page
Page précédentePage suivante